UNE FOURCHETTE AU JARDIN


Un plat de poisson aux accents du Sud : la bourride

Dans ce plat, on entend presque le ressac de la mer, on hume l’iode, le tout précédé d’un pastis :)

La bourride est un plat comme je les aime : très simple à réaliser, mais avec une saveur incomparable dans l’assiette, quand on choisit des produits de bonne qualité.

Il vous faut, pour 4 personnes :1 belle queue de lotte, 2 carottes fanes, le blanc d’un poireau, 1 petite branche de céleri, 3 brins de ciboule, quelques petits oigons blancs tout frais, de l’ail, du thym, de la sarriette, 2 feuilles de laurier, de l’huile d’olive, 1 jaune d’oeuf, des pommes de terre pour la garniture. Et…un bon vin blanc!

Commencez par les légumes, il faut éplucher, laver et tailler en petits dés. Hacher 2 gousses d’ail. Faire revenir tout ça dans cocotte dans de l’huile d’olive, ajouter 2 verres de vin blanc, les aromates, salez et poivrez et cuire tout doux jusqu’à ce que les dés de carotte soient tendres.

P1060857

Ajouter la lotte, remettez 2 verres de vin blanc et compléter si nécessaire avec un peu d’eau. Cuire 15 mn, toujours à feu doux. Pendant ce temps préparez l’aioli dans un mortier  en écrasant le jaune d’oeuf avec un gousse d’ail et 1 pomme de terre bien cuite. Monter doucement en ajoutant de l’huile d’olive et de l’huile de tournesol à proportion égales, salez et poivrez.

Egoutter et dresser la lotte sur les assiettes, verser l’aioli dans la cocotte en fouettant, et servez sur la lotte avec les petits légumes. Accompagnez de pommes de terre vapeur. Bon appétit !

P1060863


Tatin rouge tomate

C’est la saison des bonnes tomates, bien mûres, colorées, avec du goût !

Dans mon nouveau jardin, dont je vous parlerais bientôt, je n’ai pas encore grandchose, mais j’ai mis l’essentiel pour moi: un carré de fraisiers, des herbes aromatiques, des courgettes, et quelques pieds de tomates cerise. J’en ai ramassé un beau panier dimanche, et pour faire une belle entrée colorée, j’ai préparé des petites tartelettes avec de la pâte feuilletée que j’ai toujours au congélateur, au cas-où.

Il vous faut : une belle barquette de tomates cerises, 2 échalotes, un peu de miel, du vinaigre balsamique, du sucre brun et de la pâte feuilletée.
Vous commencez par faire revenir doucement les échalotes dans de l’huile d’olive avec une petite branche de romarin, puis vous ajoutez les tomates lavées et séchées. Vous ajoutez au bout de 2 mn une cuillère à soupe de miel, un peu de sucre brun et un trait de balsamique. Cuire doucement 10mn, ça va compoter tout doux. Il suffit ensuite de graisser des petits cercles ou des moules à tartelettes, de verser les tomates, et de recouvrir d’un rond de pâte feuilletée, comme une tatin. Cuire environ 15/20mn à 200°, la pâte doit être bien dorée. Ne pas attendre le refroidissement complet pour le démoulage car les tartelettes vont caraméliser un peu, ça colle…
Servez tiède ou froid, avec un petit verre de viognier blanc, c’est un délice!
tomates
NB: désolée pour la photo, mais elles ont été dévorées trop rapidement pour le photographe…


Surbookée !

Des mois que je n’ai rien publié, j’ai honte ! Mais comme je suis une maman, dotée du syndrome « mère nourricière », je vous rassure sur un point, je cuisine toujours, et je fais plein de douceurs sucrées pour mes enfants. Le hic, c’est que l’appareil photo n’est pas toujours à portée de main, et que j’ai, je l’avoue, du mal depuis le retour de vacances à me poser pour écrire.

Le travail de plus en plus prenant, assorti de son charmant trajet voiture-train-métro, agrémenté de quelques, au choix, « arrêt de travail d’une catégorie de personnel sncf », « retard dû aux intempéries », « train supprimé » et j’en passe, font que les journées sont looongues, très longues, et qu’en rentrant j’aimerais juste remuer le bout de mon nez pour faire apparaître comme par magie un bon dîner, des enfants tout propres et trèèès calmes, des devoirs déjà faits, et un prince charmant qui me fasse la vaisselle !

J’en parlerais au Père Noël, on ne sait jamais, dès fois qu’il existe vraiment…En attendant, je vais être très sage, et dans la semaine je publie des recettes !

A bientôt, très bientôt!


Blog en vacances…

Je pars me ressourcer au bord de la mer, faire le plein d’embruns et de soleil, et je reviens bientôt avec des nouvelles idées gourmandes !

Bonnes vacances à tous ! que le soleil soit avec vous !Blog en vacances... dans Humeur du jour chaise-longue-en-teck-1270320180-300x300

Florence

 


Douceur de Pâques

J’avais envie de faire un dessert sur le thème de Pâques, mais sans tomber dans classique nid avec les petits oeufs…En même temps, c’est si bon, ces petits oeufs aux douces couleurs pastel! Envie de fraises aussi, elles arrivent toutes rouges pimpantes sur les étals, cela déclenche de furieuses envies de croquer dedans. Bon, et bien en mélangeant bien toutes ces envies, ça a donné ceci :

Douceur de Pâques dans Gourmandises sucrées printemps-2012-012-1024x768

Des gros macarons au chocolat, garnis de fraises gariguettes et d’une onctueuse et aérienne crème chiboust parfumée à la vanille des îles.  Pour le décor, je n’ai pas pu résister aux petits oeufs, et ma fille a ajouté des jolies roses en pâte d’amande . C’est pimpant, printanier, et…très gourmand!

 

Progression 

Pour le macaron chocolat:

120g de poudre d’amandes

160g de sucre glace

30g de sucre en poudre 3 blancs d’oeufs (déjà séparés depuis 2 jours)

2 càs chocolat en poudre sans sucre type Van houten + colorant rouge brun en poudre.

Mixer finement le sucre glace avec la poudre d’amandes et le chocolat. Battre les blancs en neige ferme, en ajoutant le sucre en poudre en 3 fois. Mettre 1 pointe de couteau de colorant. Incorporer les poudres aux blancs en mélangeant bien avec la corne, jusqu’à obtention d’un ruban brillant. Faire des petits tas (environ 5cm diam) à l’aide d’une poche à douille sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, laisser croûter 1h, puis cuire à four 160° environ 15mn.

Laisser refroidir.

Pendant ce temps préparer la chiboust :

1 feuille 1/2 de gélatine – 1 gousse de vanille

2 jaunes d’oeufs

100g de sucre

25 g de maizena

25 cl de lait

50g de beurre

60 g blanc d’oeuf

Ramollir la gélatine dans de l’eau froide, puis l’essorer . Porter le lait à ébullition avec 1 belle gousse de vanille fendue et grattée, couvrir et infuser 5mn.

Fouetter les jaunes avec 30 g de sucre, ajouter la maizena et bien mélanger. Verser dessus le lait chaud, faire épaissir à feu doux en fouettant. Incorporer la gélatine et le beurre en petits morceaux, bien mélanger,  couvrir et laisser refroidir. Pendant ce temps, monter le blanc d’oeuf en neige ferme.  Faire un sirop avec le sucre restant et 2cl d’eau, verser dans le blanc en fouettant jusqu’à refroidissement. Incorporer délicatement à la crème encore tiède. Filmer et réfrigérer minimum 1 heure.

Il n’y a plus qu’à procéder au montage: garnir la moitié des coques de macarons de crème à l’aide d’une douille cannelée, placer joliment les fraises coupées en 2 dans la hauteur, remettre un peu de crème, puis placer les autre coques par dessus. Pour le décor, une crème au beurre colorée en vert appliquée avec une douille « spaghetti », des petits oeufs, des feuilles et roses faites en pâte d’amande.

Garder au frais jusqu’à dégustation.

printemps-2012-013-1024x768 dans Gourmandises sucrées

 


Tarte chocolatissime

C’est dimanche, et j’ai une envie de chocolat…et tout le monde sait bien que le chocolat, ça ne peut pas attendre ! Alors ce sera la recette de la tarte au chocolat de l’école Valrhona.

Tarte chocolatissime dans Gourmandises sucrées 040

Pour la pâte : 60g de beurre mou, 1 pincée de sel, 40g de sucre glace, 50g de poudre d’amandes, 1 petit oeuf (ou 1/2 gros), 30g + 90g de farine.

Pour le biscuit chocolat : 30g de couverture Caraibe, 10g de beurre, 1 oeuf, 10g de sucre en poudre.

Pour la ganache : 180g de couverture Caraibe, 200g crème entière liquide, 30g de beurre.

On commence par préparer la pâte en mélangeant tous les ingrédients sauf les 90g de farine. Lorsque c’est homogène on ajoute ces 90g de farine, pétrir très rapidement et mettre au frais dans du film30mn. Etaler la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé, ça colle ! Cuire à blanc à four 160°c .

On va ensuite faire le biscuit chocolat : faire fondre le chocolat et le beurre. Monter le blanc d’oeuf avec le sucre, ajouter le jaune en fouettant, puis incorporer le mélange chocolat-beurre. Etaler sur une plaque silicone , du diamètre intérieur de votre moule à tarte. Cuire à four 180°C environ 12 mn. Laisser refroidir.

La ganache ; faire bouillir la crème, puis verser 1/3 sur le chocolat, en mélangeant bien, recommencer 2 fois. La texture doit être bien lisse et brillante. Ajouter le beurre en petits morceaux, bien mélanger et mettre au frais.

Montage : Couler la moitié de la ganache dans le fond de tarte, placer le biscuit chocolat, puis verser le reste de ganache en lissant bien. Mettre au frais minimum 2h et dégustez avec un vieux Maury…..

041 dans Gourmandises sucrées


La fête des jardiniers

La fête des jardiniers dans Du côté du potager... st-jean-2012

Le weekend prochain a lieu la fête des plantes vivaces à Saint Jean de Beauregard. Une aubaine pour tous les amateurs de belles plantes, les curieux de nouveautés, les mordus de potager…C’est l’occasion de découvrir des plantes de qualité, originales, de parler avec les producteurs, et de glaner de précieux conseils. La liste des exposants est impressionante, il y a aussi de la déco, des ateliers, et un stand où vous pouvez venir avec un échantillon de votre plante malade, pour un diagnostic de pro.

Avec ce beau soleil de printemps, j’ai la binette qui me démange, et j’ai des envies de changement, d’aménagement (comme tous les ans !) et je compte bien trouver mes futures pensionnaires lors de cette belle manifestation. Je vais notamment aller fureter du côté des plantes d’ombre, pour garnir mon coin de jardin où rien ne pousse. Cela ne peut plus durer ! J’ai repéré un producteurs d’hostas, ça me tente bien. 

En attendant, demain on attaque la rénovation de la pelouse – ou plutôt de l’herbe à vache qui pousse tant bien que mal parmi les pissenlits et le trèfle!

 

A bientôt avec les photos de la fête des plantes!

PS : si vous voulez gagner des entrées gratuites pour la fête des plantes, allez tenter votre chance au jeu organisé par Grelinette.


La tarte de biquette aux pleurottes

Ah tu sortiras biquette, biquette, ah tu sortiras de ce chou là! Pas de chou, mais des pleurotes, dans cette tarte délicieuse et parfumée, aux accents des bois.

Il vous faut : 300  g de pâte feuilletée, 2 fromages de chèvre type chavignol, 250g de belles pleurotes bien fermes et charnues, 100g de crème fraiche, 3 oeufs, 1 échalotte, 30g de beurre, 1 petit verre de vin blanc, 2 branches de thym frais, sel et poivre.

Faire fondre le beurre dans une sauteuse et y faire dorer les échalottes. Ajouter les pleurotes nettoyées et coupées, cuire 2mn. Verser le vin, cuire 5mn puis laisser refroidir à découvert.

La tarte de biquette aux pleurottes dans Tartes, terrines & cakes salés P1040361

Pendant ce temps battre les oeufs avec la crème, ajouter le thym effeuillé, le jus de cuisson des pleurotes, saler et poivrer.

Foncer un moule à tarte avec la pâte en laissant dépasser les bords, disposer les pleurotes, les crottins coupés grossièrement, puis l’appareil. Rabattre la pâte légèrement.

Cuire 25mn à four chaud, et dégustez avec une belle salade et un verre de Reuilly blanc.

Bon appétit !

P10403651 dans Tartes, terrines & cakes salés


Les sucettes de langoustines d’Eric FRECHON

Je cherchais un amuse bouche original pour le repas de Noël, et en me balladant sur la toile, j’ai trouvé cette recette à la fois raffinée et terriblement ludique, l’idéal pour l’occasion. C’est bon, léger, et facile à faire. Le hic ? ça va beaucoup plus vite à grignoter qu’à préparer…

Les sucettes de langoustines d'Eric FRECHON dans Petits plats gourmands P10403791

Pour 30 sucettes, il vous faut :

  • 15 langoustines crues
  • 1 paquet de feuilles de brick
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1 jaune d’oeuf
  • s&p, piment d’espelette

On commence par décortiquer les bestioles, et on les coupe en 2 dans l’épaisseur. Les mettres dans un bol avec du sel, du poivre et le piment d’espelette, mélanger à la main. Ensuite on découpe des ronds dans les feuilles de brick, on badigeonne le tour au jaune d’oeuf, on place une 1/2 langoustine, une feuille de persil, et on recouvre avec un autre rond de brick en soudant bien. Quand tout le montage est terminé – ouf!- on fait chauffer une sauteuse, et on dore les petits ronds, ensuite pour les transformer en sucettes, on pique une petite brochette en bois (recoupée si nécessaire) dans la langoustine, dresser dans un joli verre, et hop ! en avant les gourmands…

 

 


Les macarons – épisode 2

p1040311.jpg

Comme je suis une fille têtue, ceux qui me connaissent ne diront pas le contraire, j’ai décidé de refaire des macarons. Je me suis au préalable équipée : kit maastrad (génial) avec tapis en silicone avec les formes, poche & douilles, livret de recettes, j’ai acheté 2 plaques de cuisson en plus de celle que j’avais…pour la fameuse collerette ! J’ai fait une descente chez G. Detou à Paris : sucre glace spécial, poudre d’amande très fine, colorants…J’ai trouvé une recette de macarons aux biscuits roses de Reims, garnis à l’abricot et à la rose, que j’ai légèrement adaptée.

p1040307.jpg

Pour réaliser ces petites douceurs, il vous faut :

  • 3 blancs d’oeuf
  • 210g de sucre glace
  • 85g de poudre d’amandes
  • 5 biscuits de Reims réduits en fine poudre
  • 30g de sucre en poudre
  • 150g d’abricots au sirop
  • 50g de confit de rose
  • 1 càs vitpris

On commence par préparer la gelée d’abricots, en faisant compoter les abricots avec le confit de roses et un petit peu d’eau environ 15mn, ajouter le vitpris et cuire encore 2mn. Laisser refroidir.

Mixer très finement le sucre glace avec l’amande, mélanger avec la poudre de biscuits roses. Monter les blancs en neige ferme, ajouter le sucre en poudre, et le colorant (j’ai mis une pointe de rouge et une pointe de orange). Mélanger les poudres avec les blancs, doucement, jusqu’à ce que ça forme un ruban en retombant. Mettre dans la poche avec une douille lisse.

p1040308.jpgp1040316.jpg

Faire des petits tas espacés, et laisser à température ambiante 1h minimum. Cuire à four doux (140° pour le mien) 15mn environ selon la taille. Garnir de gelée de fruits lorsqu’ils sont complètement refroidis, et coller 2 par 2.

Ils étaient très bons, l’abricot et la rose se marient bien. Et je les ai trouvés jolis, mes macarons du second tour! Les prochains ? Ce sera chocolat !

p1040312.jpg

recette trouvée sur puregourmandise.com


12345...7

Triple champion du monde |
Licoeur |
mgrizard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bouchane
|
| Commerciaux du Sud-Ouest