UNE FOURCHETTE AU JARDIN


Tous au potager !

L’hiver touche à sa fin, et moi j’ai le virus du jardin qui me reprend…Avec le froid, les envies de sortir étaient limitées, je me suis contentée de mettre un badigeon blanc sur le tronc de mes arbre fruitiers, de vérifier les protections sur les plantes gélives, de mettre régulièrement les cendres de la cheminée dans le potager et puis c’est tout. Ah oui, j’ai aussi déplacé quelques groseillers et cassissiers, dont l’emplacement contrariait l’agrandissement du potager…

Par contre, j’ai farfouillé dans mon stock de graines, nettoyé et graissé les outils, rêvé sur les catalogues de jardin, et imaginé mon jardin pour cette année. Grande décision: on agrandit le potager, décidemment trop petit, et on fait un carré à part pour ma fille, qui souhaite avoir son potager « à elle ». Je vais aussi créer un petit massif de plantes d’ombre dans un coin où la pelouse se fait rare à l’ombre d’un tamaris et d’un forsythia.

Le beau temps des vacances de février m’a poussée dehors:  j’ai taillé les arbustes d’été, nettoyé les vivaces mais en gardant le feuillage sec au pied pour le gel, et agrandit le potager. Il reste de dimension modeste, le jardin fait au total 400m2, donc pas de quoi cultiver des patates et des dizaines de rangs de haricots, mais après de multiples dessins, j’ai décidé d’y mettre des tomates (je vais tester entre autres l’andine cornue), des courgettes, des concombres, des radis, de la salade, des petits pois, un peu de haricots verts, des panais et de la rhubarbe. J’ai 2 rangs de fraisiers plantés cet automne, et de l’oseille qui commence à remontrer le bout de son nez, de la ciboulette, de la menthe à profusion, elle pousse partout, j’en arrache régulièrement, et aussi de la mélisse citronnelle.

On (je dis  »on » parce que j’ai fait faire le trou par mon homme….) a aussi planté un cognassier : j’adore la gelée de coings, et aussi la compote de pommes /coings, et c’est de plus en plus difficile d’en trouver par chez moi. J’ai choisi la variété « champion », j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

Pour le petit potager de ma puce, on va le faire en carré, un peu surélevé avec des planches de coffrage autour. On y mettra des tomates cerises, 2 ou 3 fraisiers, des radis, des haricots à rame (grillage de la clôture juste derrière), et peut-être des petits poivrons, un peu de salade.

Tout ça sans oublier des fleurs autour (tagetes jaunes & oranges), ça fait joli et ça éloigne les insectes parasites.

Amis jardiniers, je vous laisse, à bientôt pour la suite….

 


Gâteau au chocolat

Je fais ce gâteau depuis pas mal d’années, il a toujours autant de succès. Voici la recette.

  • 250g chocolat noir amer type weiss
  • 8 oeufs
  • 180g sucre
  • 125g beurre
  • 50g farine
  • pincée de sel
  • sucre glace pour le décor

Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie. Pendant ce temps fouetter les jaunes avec le sucre, et monter les blancs en neige ferme avec la pincée de sel.

Ajouter doucement le mélange jaunes/sucre dans les blancs, incorporer ensuite le chocolat fondu ave le beurre, puis terminer par la farine tamisée (très important). Tout est dans le mélange : il doit être fait très délicatement.

Verser l’appareil dans un moule à manqué, cuire 25 mn à 180°, pas une minute de plus, sinon le coeur du gâteau ne sera plus coulant.

Vous pouvez accompagner avec une crème anglaise, une boule de glace vanille,…Et un verre de très vieux Maury, c’est extra !

 

 


C’est gonflé !

Qui dit brioche, pâte à pizza, beignets, kougelhopf, etc…dit pâte levée. Et c’est bien là le souci, qui ne s’est jamais retrouvé avec une brioche qui refuse désespéremment de monter ?

Et bien maintenant, avant de faire ma pâte, je fais une lessive. Si, si, c’est sérieux. Ensuite je mets le linge au sèche-linge, le saladier de pâte à côté, et ça monte, ça moooonte !


Pour fariner…sans se fariner !

Un truc tout bête qui va vous permettre de garder les mains propres et qui évitera que la farine se dépose partout : mettez un peu de farine dans un sac plastique, placez l’aliment à fariner (viande, poisson, …) et secouez !


Adieu les moules à gateaux qui attachent !

Après avoir essayé le chemisage classique beurre fondu + farine, j’ai essayé de prendre du « culinesse »en petite bouteille pour graisser un moule. Génial: les gâteaux se démoulent bien, sans adhérer.


Beignets de carnaval

Il y a quelques jours, c’était mardi gras, et à cette occasion j’ai fait des beignets, dont je vous donne la recette.

Il vous faut:

  • 400g de farine
  • 2 oeufs
  • 100g sucre
  • 40cl lait
  • 30g saindoux
  • 20 cl huile
  • 20g levure de boulanger fraiche (ou à défaut 1 sachet levure boulangerie sèche)
  • 1 zeste d’orange + 1 zeste de citron (non traités)
  • 1/2 orange pressée
  • vanille
  • 2 cas d’anisette

Préparer un levain avec la levure délayée dans 15cl de lait tiède + 2 cas de farine. Laisser gonfler 1/2 heure au chaud .

Mettre le reste de la farine dans un saladier, ajouter les oeufs, le saindoux fondu (non brûlant!), l’huile, le sucre, les zestes finement rapés et les parfums; bien mélanger. Ajouter le levain et pétrir 10 bonne minutes, puis laisser reposer au chaud sous un linge humide.

Abaisser la pâte puis détailler en losanges, lanières, rectangles à la roulette, frire dans une huile bien chaude, laisser dorer puis égoutter sur du papier absorbant.

Saupoudrer du sucre glace et déguster bien chaud!


Triple champion du monde |
Licoeur |
mgrizard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bouchane
|
| Commerciaux du Sud-Ouest