UNE FOURCHETTE AU JARDIN


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Du côté du potager….

La fête des jardiniers

La fête des jardiniers dans Du côté du potager... st-jean-2012

Le weekend prochain a lieu la fête des plantes vivaces à Saint Jean de Beauregard. Une aubaine pour tous les amateurs de belles plantes, les curieux de nouveautés, les mordus de potager…C’est l’occasion de découvrir des plantes de qualité, originales, de parler avec les producteurs, et de glaner de précieux conseils. La liste des exposants est impressionante, il y a aussi de la déco, des ateliers, et un stand où vous pouvez venir avec un échantillon de votre plante malade, pour un diagnostic de pro.

Avec ce beau soleil de printemps, j’ai la binette qui me démange, et j’ai des envies de changement, d’aménagement (comme tous les ans !) et je compte bien trouver mes futures pensionnaires lors de cette belle manifestation. Je vais notamment aller fureter du côté des plantes d’ombre, pour garnir mon coin de jardin où rien ne pousse. Cela ne peut plus durer ! J’ai repéré un producteurs d’hostas, ça me tente bien. 

En attendant, demain on attaque la rénovation de la pelouse – ou plutôt de l’herbe à vache qui pousse tant bien que mal parmi les pissenlits et le trèfle!

 

A bientôt avec les photos de la fête des plantes!

PS : si vous voulez gagner des entrées gratuites pour la fête des plantes, allez tenter votre chance au jeu organisé par Grelinette.


Des nouvelles du jardin

p1010774.jpg

 

L’été se termine tôt cette année, tout a pris de l’avance. Le pommier nous a gâtés, c’est une récolte d’une vingtaine de kilos de belles pommes bien charnues. Les coings de mon petit cognassier de 2 ans sont beaux, je les laisse encore mûrir.

J’ai cueilli les dernières tomates, et arraché les pieds. En prenant soin de laisser en terre  quelques tomates tombées, ça repoussera tout seul au printemps prochain. Les dernières carottes ont été arrachées, je les ai mises dans une cagette avec du sable pour les conserver.

Les derniers oignons blancs sont maintenant dans un bocal avec du vinaigre, ils agrémenteront les terrines de cet hiver, ou une bonne raclette !

p1030326.jpg

J’ai semé à la place des épinards « géant d’hiver », de la mâche et des radis de chine.

Le bilan de mon potager en carrés est positif : de belles récoltes de carottes, radis, oignons, blettes et tomates, des fraises et salades en bonne quantité, par contre j’ai loupé les artichauts, le pied a pourri.

Je ne referai pas de blettes rouges, c’est trop filandreux, même si c’est très joli !

 p1030621.jpg

Cette implantation demande moins de travail, ça convient bien au rythme métro-boulot-dodo de la banlieusarde que je suis. En plus, c’est joli, et à bonne hauteur pour le dos.

 

p1030619.jpg

Florence.

 


Le potager au carré

p1030298.jpg

Oui, je sais, c’est une mode. Et bien moi aussi je me suis lancée dans la mise au carré de mon potager, influencée par ces jolis carrés de bois blond qui fleurissent dans les magazines et autres pubs pour le jardin. Histoire de vérifier par moi-même si c’est juste un effet de mode ou bien si ce mode de culture est vraiment intéressant.

Par facilité, j’ai opté pour des carrés tout faits (à monter, quand même !) en bois autoclave, de 120cm x 40 cm, que j’ai recouverts à l’extérieur d’une couche de lasure incolore. A l’intérieur, j’ai tapissé les cotés avec du film à fraisiers, sur les conseils d’un vendeur de ma jardinerie préférée. J’ai ensuite attaqué le plus physique : décaisser et niveler le sol, et remplir mes carrés avec la terre du jardin mélangée à du compost maison, de la terre végétale, du sable pour alléger un peu tout ça (la terre ici est argileuse et lourde à souhait), et de l’or brun…pour l’odeur !

Dans les allées autour des carrés, j’ai déroulé un feutre géotextile pour empêcher la pousse des mauvaises herbes, recouvert d’écorces de pin en couche épaisse.

Déjà, visuellement, c’est très esthétique. J’ai veillé à bien aligner mes carrés, ça donne un petit côté graphique sympa, et la couleur du paillis d’écorces se marie bien avec les carrés en bois.

p1030325.jpg

Dans le 1er carré, j’ai installé les 12 fraisiers que j’avais plantés cet automne. Aidés par le beau temps de ces derniers jours ils ont bien repris, il y a des fraises formées.

Un 2è carré a été consacré aux herbes, j’en consomme beaucoup, et c’est tellement agréable d’aller les cueillir toutes fraîches. J’y ai mis 3 pieds de ciboulette, de la menthe de Milly la Forêt (variété qui date du XIIème siècle, hybride de menthe noire et de menthe verte, très parfumée) que j’ai installé dans un petit sac intissé pour éviter que ses racines galopantes colonisent tout le carré, de la sarriette, du basilic vert à grandes feuilles, du basilic rouge, de la verveine citronnelle, et j’ai semé du persil plat et du cerfeuil.

Un 3ème carré héberge mes semis de carottes et d’oignons blancs, un pied de livèche, un pied d’artichaut, un pied de bettes rouges et un pied de bettes blanches. Enfin, dans le 4è, j’ai semé des radis et des salades à couper, qui seront remplacés en mai par des tomates.

J’ai conservé mes cassissiers et groseilliers en double rangée, ainsi que la rhubarbe, elle avait eu du mal à s’installer, je n’ai pas voulu prendre le risque de la déplacer.

Alors ? Au final, j’ai pratiquement la même surface de culture qu’avec mon ancien potager classique. L’avantage est que les allées restent nettes, on oublie le désherbage, et sèches. On peut serrer davantage les plants, et pour l’entretien c’est pratique ; on fait le tour du carré. Je trouve que cela facilite aussi l’arrosage, en plus on arrose plus localement, donc moins de gaspillage. Idem pour les engrais.

Pour les limaces, là aussi bonne nouvelle, apparemment elles n’apprécient guère l’alliance du géotextile et de l’écorce de pin, elles ne montent pas dans les carrés. Sinon j’installerais une bande spéciale autour des bacs, j’ai vu ça dans un catalogue…

En plus, c’est joli. A l’arrière, entre la haie de bambous et les carrés, du myosotis pousse à foison, lorsqu’il sera fané je le remplacerai par un mélange d’annuelles champêtres type cosmos, coquelicots, nigelles, pour conserver cet arrière plan fleuri, et attirer les gentils auxiliaires jardiniers !

p1030300.jpg

Le bémol : faire comprendre à mon chat que le paillis d’écorces n’est pas une litière géante…oups !

Rendez-vous dans quelques semaines pour la suite…avec les premières récoltes.


Attention ! invasion de courgettes !

p1010297.jpgDébut mai, j’ai soigneusement installé au potager mes pieds de courgettes : longues et rondes. Et maintenant, c’est parti ! Avec la chaleur les pieds se sont développé très vite, les fleurs se succèdent, et c’est l’invasion…Il ne faut pas tarder à les cueillir, sauf si vous voulez une inscription dans le livre des records; ou alors pour faire uniquement de la soupe. Après, le mieux est de les garder au frais, le temps de savoir à quelle sauce vous allez les manger. Au choix en ratatouille classique, en velouté avec une petite touche de curry et de crème, sautées à la poêle avec de l’ail, de l’huile d’olive et du romarin, en beignets, en purée, façon gaspacho glacé avec du piment, farcies, en tarte…

Ma tarte aux courgettes 

Il vous faut pour la garniture :

  • 3 ou 4 courgettes, suivant la taille
  • 250g de ricotta
  • 3 oeufs
  • sel et poivre
  • piment d’espelette
  • huile d’olive

Pour la pâte brisée :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre salé
  • 1 jaune d’oeuf.

Préparer la pâte brisée, en foncer un moule à tarte. Couper les courgettes en fines lamelles, les blanchir 5mn, puis les égoutter. Préparer l’appareil en fouettant la ricotta avec les oeufs, le sel & poivre et le piment. Répartir les courgettes sur la pâte, verser l’appareil. Cuire environ 40mn à 180°. Servir tiède avec un filet de bonne huile d’olive et une pincée de piment d’espelette.

 

 


Tous au potager !

L’hiver touche à sa fin, et moi j’ai le virus du jardin qui me reprend…Avec le froid, les envies de sortir étaient limitées, je me suis contentée de mettre un badigeon blanc sur le tronc de mes arbre fruitiers, de vérifier les protections sur les plantes gélives, de mettre régulièrement les cendres de la cheminée dans le potager et puis c’est tout. Ah oui, j’ai aussi déplacé quelques groseillers et cassissiers, dont l’emplacement contrariait l’agrandissement du potager…

Par contre, j’ai farfouillé dans mon stock de graines, nettoyé et graissé les outils, rêvé sur les catalogues de jardin, et imaginé mon jardin pour cette année. Grande décision: on agrandit le potager, décidemment trop petit, et on fait un carré à part pour ma fille, qui souhaite avoir son potager « à elle ». Je vais aussi créer un petit massif de plantes d’ombre dans un coin où la pelouse se fait rare à l’ombre d’un tamaris et d’un forsythia.

Le beau temps des vacances de février m’a poussée dehors:  j’ai taillé les arbustes d’été, nettoyé les vivaces mais en gardant le feuillage sec au pied pour le gel, et agrandit le potager. Il reste de dimension modeste, le jardin fait au total 400m2, donc pas de quoi cultiver des patates et des dizaines de rangs de haricots, mais après de multiples dessins, j’ai décidé d’y mettre des tomates (je vais tester entre autres l’andine cornue), des courgettes, des concombres, des radis, de la salade, des petits pois, un peu de haricots verts, des panais et de la rhubarbe. J’ai 2 rangs de fraisiers plantés cet automne, et de l’oseille qui commence à remontrer le bout de son nez, de la ciboulette, de la menthe à profusion, elle pousse partout, j’en arrache régulièrement, et aussi de la mélisse citronnelle.

On (je dis  »on » parce que j’ai fait faire le trou par mon homme….) a aussi planté un cognassier : j’adore la gelée de coings, et aussi la compote de pommes /coings, et c’est de plus en plus difficile d’en trouver par chez moi. J’ai choisi la variété « champion », j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

Pour le petit potager de ma puce, on va le faire en carré, un peu surélevé avec des planches de coffrage autour. On y mettra des tomates cerises, 2 ou 3 fraisiers, des radis, des haricots à rame (grillage de la clôture juste derrière), et peut-être des petits poivrons, un peu de salade.

Tout ça sans oublier des fleurs autour (tagetes jaunes & oranges), ça fait joli et ça éloigne les insectes parasites.

Amis jardiniers, je vous laisse, à bientôt pour la suite….

 


Triple champion du monde |
Licoeur |
mgrizard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bouchane
|
| Commerciaux du Sud-Ouest