UNE FOURCHETTE AU JARDIN


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Humeur du jour.

Surbookée !

Des mois que je n’ai rien publié, j’ai honte ! Mais comme je suis une maman, dotée du syndrome « mère nourricière », je vous rassure sur un point, je cuisine toujours, et je fais plein de douceurs sucrées pour mes enfants. Le hic, c’est que l’appareil photo n’est pas toujours à portée de main, et que j’ai, je l’avoue, du mal depuis le retour de vacances à me poser pour écrire.

Le travail de plus en plus prenant, assorti de son charmant trajet voiture-train-métro, agrémenté de quelques, au choix, « arrêt de travail d’une catégorie de personnel sncf », « retard dû aux intempéries », « train supprimé » et j’en passe, font que les journées sont looongues, très longues, et qu’en rentrant j’aimerais juste remuer le bout de mon nez pour faire apparaître comme par magie un bon dîner, des enfants tout propres et trèèès calmes, des devoirs déjà faits, et un prince charmant qui me fasse la vaisselle !

J’en parlerais au Père Noël, on ne sait jamais, dès fois qu’il existe vraiment…En attendant, je vais être très sage, et dans la semaine je publie des recettes !

A bientôt, très bientôt!


Blog en vacances…

Je pars me ressourcer au bord de la mer, faire le plein d’embruns et de soleil, et je reviens bientôt avec des nouvelles idées gourmandes !

Bonnes vacances à tous ! que le soleil soit avec vous !Blog en vacances... dans Humeur du jour chaise-longue-en-teck-1270320180-300x300

Florence

 


J’ai poussé la porte de Boco…

bocodevanture.jpg

La promesse : le bistrot pour manger comme un chef pour 15 euros, 100% bio.

L’idée : manger un plat bio concocté par un grand chef, dans un petit bocal à déguster sur place ou à emporter, en format restauration rapide.

Les chefs : rien que des pointures! Anne-Sophie Pic, Gilles Goujon, Emmanuel Renaut, Frédéric Bau, Christophe Michalak et Vincent Ferniot, qui après nous avoir mis l’eau à la bouche via les médias, se met en cuisine.

L’accueil est sympathique, on me remet un panier, direction les vitrines réfrigérées pour le choix des « boco ». Je prends le menu du jour : crème de lentilles dés de céleri poêlés, parmentier de cochon mousseline de carottes au cumin, et le Marrakech-Express de Christophe Michalak en dessert.

La crème de lentille est bonne, bien chaude. Le parmentier de cochon est fondant, parfumé, c’est vraiment gourmand Le dessert au nom si poétique ne m’a pas fait voyager si loin, mais il est bon, léger, j’aime le fraîcheur des agrumes. On en viendrait à regretter que ces « boco » ne soient pas plus grands…

Alors ?

Pour l’assiette, Boco c’est bon, et même très bon. Le concept des bocaux est ludique, dans le même esprit il n’y a pas de couteaux sur les plateaux, tout est en petits morceaux, cela donne un petit côté régressif. Les grands enfants ne risquent pas de se couper! Les portions sont honnêtes, je vous avoue que la gourmande que je suis craignait de voir des plats riquiqui, mais les « bocos » sont bien remplis!

Le bémol, c’est la salle. Les tables sont très (trop !) serrées, c’est bruyant, et la gestion des clients est plus que chaotique. On m’a fait changé de place de façon péremptoire alors que j’avais déjà commencé à manger, mouais…Une belle pagaille ! 

C’est dommage, j’ai très bien mangé, mais je me sentais presque soulagée de sortir.

A ré-essayer dans quelques semaines; la salle aura, je l’espère, corrigé ses défauts de jeunesse.

BOCO : 3 rue Danielle Casanova 75001 Paris


Le 7 octobre, c’est la journée des petits plaisirs !

 Késako ?

La Journée des Petits Plaisirs existe depuis 2007, c’est la journée du droit au régal pour tous.

A sa création il s’agissait de réagir au climat morose de la crise, et malheureusement, c’est encore d’actualité.

journedespetitsplaisirs.jpg

Raison de plus de rejoindre ce mouvement sucré et coloré : on va se faire du bien, on va s’enivrer à la guimauve, s’étourdir au caramel, se faire un shoot de nounours au chocolat, on va se faire du bien, je vous dis !!!

Sous l’égide du Syndicat National de la Confiserie, 250 établissements partout en France vont distribuer gratuitement des sachets de confiseries à leurs clients.

Toutes les infos et des jeux sur le site www.petits-plaisirs.com


Tous au restaurant : au Mori Venice Bar

p1030938.jpgp1030937.jpg

Comme promis, voici mes impressions sur ce beau vénitien. Oui, il est beau, la déco a été faite par Philippe Starck, un joli mélange de modernité et de rococo italien. L’accueil est adorable, on commence avec des amuse bouche. Le menu « tous au restaurant » est alléchant, j’ai faim!

L’entrée est magnifique, une quenelle de morue crémée et aillée sur un pain style bruschetta grillé, une coquille saint jacques aux girolles, un petit toast avec de l’anchois frais mariné. C’est beau, c’est bon.

p1030939.jpg

Suit un risotto aux petits légumes et chair de poularde, onctueux, parfumé, un délice !

Seul le dessert m’a un peu déçue, je vois arriver le chariot de glaces et des coupes remplies de petits gateaux, meringues, cerises au sirop, et autre douceurs, mais rien de tout ça pour accompagner ma glace, qui est du reste très bonne.

Le menu est à 60 € pour 2, c’est copieux et très bon. En tout cas ça m’a donné envie d’y retourner! Mission « tous au restaurant » accomplie !


Soirée auberge espagnole avec 750g

cave75cl2.jpg

J’ai eu la chance d’être invitée, ainsi que d’autre blogueurs, par chef Damien à une soirée mercredi dernier, à la cave de 75cl.com, rue Daguerre.

Nous avions tous amené quelque chose, il y avait profusion de délices à manger! Pour ma part, j’avais fait des rillettes de lapin, faciles à stocker dans le frigo du bureau ! C’était très sympathique de pouvoir rencontrer « en vrai » les blogueurs dont je visite les sites, de pouvoir papoter entre 1 bouchée et un verre de vin. Car pour le vin, Arthur et Jacques, nos deux maîtres des lieux, nous ont gâtés, d’abord par leur gentillesse et leur bonne humeur, puis par les vins dégustés.  J’ai adoré le bordeaux rouge Agape, parfumé, rond, charpenté.

p1030931.jpg

Un grand moment de convivialité, bien loin de l’internet virtuel…

Nous sommes repartis avec un petit colis d’agneau à cuisiner, la recette se trouve sur une autre page.

p1030934.jpgcave75cl.jpg


Tous au restaurant !

logotousquadcopie.jpg       L’évènement Tous au restaurant se déroulera cette année du lundi 19 au dimanche 25 septembre 2011.

 Tous au Restaurant, c’est l’occasion de découvrir de nouvelles adresses, d’oser pousser la porte de restaurants gastronomiques…et de se faire plaisir aux papilles !

  »votre invité est notre invité »
« un menu consommé =  un menu offert, hors boisson »

Dans tous les établissements participants, le restaurateur offre au deuxième convive le menu « Tous au restaurant », composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert.
Une proposition simple et attractive ! On peut réserver sur le site, ou appeler directement le restaurant choisi.
J’ai réservé au Mori Venice Bar, j’ai hâte de découvrir la cuisine de Massimo Mori. On dit que c’est la meilleure table italienne de Paris…Je vous donnerai mes impressions assorties de quelques photos !

D’ici-là, bon appétit !


Tous éco-los !

Sans être une militante écologiste acharnée, j’essaye dans ma vie de tous les jours d’avoir le moins d’impact négatif possible sur la nature qui m’entoure, et je dois dire que la nature me le rend bien.

Je fais des gestes faciles, comme trier mes emballages, et limiter l’achat de produits suremballés. Je mets mes déchets verts au compost, les épluchures, les coquilles d’œuf, les fleurs fanées, les tontes. C’est bon pour le jardin et ça limite les poubelles.

J’utilise des produits naturels à la maison, c’est tout aussi efficace, et économique. Je pratique un jardinage naturel, les engrais sont bio et je mets le moins de traitements possible. Je constate au jardin que mes fleurs sont belles, saines, les attaques de maladies ou de pucerons sont vite corrigées, pas besoin de chimie. Les légumes sont bons, ils ont du goût. Mais surtout je vois une multiplication des petites bêtes en tous genres, coccinelles, syrphes, abeilles, bourdons, et beaucoup de papillons que je ne voyais pas avant. Les hérissons se baladent tous les soirs à la nuit tombée, comme anti-limaces on ne fait pas mieux, les fouines montrent le bout de leur drôle de museau de temps en temps, les chauve-souris ont réapparu avec la chaleur, un excellent anti-moustiques !

Mais il y a des choses qui m’énervent. Les prix exorbitants pratiqués sur certains produits, sous prétexte que c’est bio, par exemple. Des œufs, ça reste des œufs. Ce n’est pas parce qu’on veut manger sainement que nous sommes tous des bobos richissimes prêts à payer une fortune tout ce que nous consommons juste pour être tendance !

Bio doit rimer avec éco. D’ailleurs cela relève pour moi de la même logique ; protéger la planète c’est aussi moins consommer, dépenser intelligent, il ne faut pas surconsommer sous prétexte que c’est bio. Limiter le gâchis participe à la protection de l’environnement ; apprendre à ne pas jeter, à réutiliser les objets, à les détourner pour en faire autre chose, c’est aussi de l’écologie.

Les vieilles assiettes abîmées feront des soucoupes pour vos plantes ; un arrosoir percé fera de la déco dans un coin du jardin, les meubles en bois de mémé trouveront une nouvelle jeunesse avec une patine, la vieille chaise sera très tendance une fois refaite, les caisses à vin en bois font de super coffres à jouets pour les enfants en y ajoutant des roulettes et un coup de peinture colorée…..On recycle !

On peut tous s’y mettre, c’est facile, et peut-être laisserons-nous à nos enfants une terre où il fera encore bon vivre quelque temps.

Florence


Une recette = 5 €

acf.gif

La situation de crise humanitaire en Somalie, au Kenya et en Ethiopie vient d’être déclarée. 10 millions de personnes en danger de mort dans la corne de l’Afrique.

En Somalie particulièrement, 3.7 millions de personnes sont touchées dont 2.8 millions dans le sud, 3.2 millions ont besoin d’une aide d’urgence pour les sauver de la mort.

Le site 750 grammes s’associe donc à Action contre la Faim pour venir en aide aux populations somaliennes qui luttent chaque jour pour leurs survies.
L’opération menée par 750 grammes est simple : pour chaque recette déposée via le formulaire ‘ Lutter contre la famine en Somalie ’ 750 grammes s’engage à reverser 5€ à Action contre la Faim.

 L’objectif est de reverser 10 000€ pour soutenir cette action, il faut donc rassembler 2 000 recettes.

Allez sur 750g.com, et déposez votre recette ! Passez le mot à vos amis amateurs de cuisine, aux mamans, aux mamies aux fourneaux, cela ne vous coûte rien qu’un peu de temps….

Florence.

 


Cours de cuisine avec la FFCA sur le marché de la Bourse

p1010004.jpg

Ce midi, j’ai testé les cours de cuisine gratuits organisés par la Fédération Française de Cuisine Amateurs sur les marchés de Paris. Lieu du jour : place de la Bourse, ça tombe bien, juste à côté du boulot, à 13h30.

p1000997.jpg 

Accueil adorable par Mathieu, et la chef italienne Elisabetta Arno. Le temps de mettre nos tabliers et nous voilà partis à 8 élèves dans le marché, à la recherche de nos ingrédients. Au menu : spaghetti aux coques. Une recette simple et goûteuse, comme sait l’être l’authentique cuisine italienne.

Des coques ultra fraîches, du persil, de l’ail, une bonne huile d’olive, des pâtes de qualité (bon, sur le marché, on a fait avec les moyens du bord…) et au final un plat délicieux.

p1000996.jpg

La gentillesse d’Elisabetta, qui nous a donné ses petites astuces : jamais d’huile dans l’eau des pâtes, sinon la sauce n’adhère pas, bien saler l’eau au moment de l’ébullition, pas avant; cuire les coques à feu très vif,  et terminer la cuisson des pâtes dans la poêle avec les coques, pour que l’amidon contenu dans les pâtes fasse le lien avec le jus des coques. C’est d’ailleurs là que l’on voit la différence entre les pâtes de qualité et les autres : tout est dans le séchage. Les pâtes doivent sécher lentement, si elles sont séchées très rapidement en usine comme la plupart des pâtes que l’on trouve en grande surface, l’amidon « en prend un coup » – là je cite Elisabetta, et la consistance sera collante et pâteuse. Alors que les pâtes traditionnelles prennent leur temps….Nous on a pris du bon temps, jeunes et moins jeunes, tous passionnés de cuisine, à des niveaux différents. On a échangé nos idées, quelques recettes, des adresses de blog, c’est ça le truc de ce genre d’évènement : un moment formidable de convivialité.

p1010003.jpg

En tout cas, moi c’est décidé, je prendrai le temps de revenir sur un marché !

www.ffcuisineamateur.org

www.casadarno.com

A vos casseroles !          p1010002.jpg                            

Florence


12

Triple champion du monde |
Licoeur |
mgrizard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bouchane
|
| Commerciaux du Sud-Ouest